Actualités Argent

Orbite présente ses états financiers 0

Par Dominique Fortier

Richard Boudreault, pdg d'Orbite

Dominique Fortier

Richard Boudreault, pdg d'Orbite

CAP-CHAT - 

L’entreprise Orbite qui a vu son titre subir des fluctuations inhabituelles en bourse mardi, a présenté, par voie de communiqué, un état de ses finances.

Orbite débute en affirmant ignorer ce qui a pu causer une telle chute de son titre, celui-ci ayant baissé de plus de 22 % pour atteindre 0,99 $, ce qui n’avait jamais été vu dans l’histoire du titre. L'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières a suspendu toutes les activités entourant le titre d’Orbite pour une deuxième fois en l’espace d’un mois. L’Autorité des marchés financiers poursuit toujours son enquête sur ce premier incident s’étant produit le 14 février dernier.

Orbite en a également profité pour faire le point sur ses états financiers se terminant en décembre 2012. L’entreprise compte des actifs courants s’élevant à 40,2 M $. Les actifs incluent les installations de la compagnie. Orbite doit plus de 28 M $ à ses créanciers dont 16 M $ à l’entrepreneur Gastier. Au global, Orbite affiche une perte de 16,9 M $, soit 0,09 $ par action.

L’entreprise ayant des installations à Cap-Chat a par ailleurs revu ses projections pour 2013. « Même si les activités de mise en service et d’optimisation devraient se poursuivre en 2013 pendant une période plus longue que ne le prévoyait la Société, l’usine devrait atteindre la production commerciale de trois tonnes par jour au 4e trimestre de 2013. Orbite passera ainsi de société de développement n’ayant pas encore réalisé de revenus à productrice d’alumine. »

Perspectives

Orbite prévoit toujours aller de l’avant avec son projet d’usine métallurgique à Grande-Vallée et a toujours l’intention d’amorcer un programme d’exploration de base sur les claims d’argile alumineuse qu’elle a nouvellement acquis près de Rimouski et de Cap-Chat au Québec.

Orbite précise dans son communiqué qu’ « elle demeure une société en phase de démarrage qui compte de multiples projets, chacun présentant différents besoins en capitaux. Étant donné les nombreux projets qu’elle développe, la Société évalue sans cesse les options de financement, y compris les partenariats en coentreprises, le financement par emprunt et l’émission d’actions. »

 

 

Commentaires des lecteurs »

En ajoutant un commentaire sur le site, vous acceptez nos termes et conditions et nos nétiquettes.